Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/09/2016

Libertines - Libertins

Amours, cinéma, Infidélité, film_L'été_sera_chaud, Watteau, Cythère

Île des doux secrets et des fêtes du cœur !

De l'antique Vénus le superbe fantôme

Au-dessus de tes mers plane comme un arôme,

Et charge les esprits d'amour et de langueur.

Baudelaire : Extrait des fleurs du mal, un voyage pour Cythère

I

Liliane et Grebo, jeune couple franco-bosniaque, passent des vacances sur la côte adriatique croate, dans l'idyllique centre de vacances de Love island. Ils souhaitent y profiter de leurs derniers moments de détente à deux avant la naissance imminente de leur premier enfant. Entre la plage, la musique et les repas gourmets, rien ne semble pouvoir troubler leur bonheur... jusqu'à l'apparition de Flora. Si la charmante animatrice et monitrice de plongée tape immédiatement dans l'oeil du séducteur Grebo, celui-ci ignore qu'elle partage un secret avec Liliane.

Retour inopiné

Plusieurs années auparavant, les deux femmes avaient eu une liaison, à laquelle Liliane avait mis fin en disparaissant sans laisser de traces... Liliane est profondément perturbée par ce retour inopiné d'un passé qu'elle avait soigneusement caché à son époux. Et Flora, qui ne s'était jamais remise de la disparition soudaine de sa maîtresse, met tout en oeuvre pour la reconquérir - à l'insu de Grebo, qui pense lui-même avoir ses chances... Avec son triangle amoureux détonnant et son casting international, L'été sera chaud est une comédie estivale rafraîchissante, remarquée au Festival de Locarno en 2014 – Source arte

I

Le monde heureux

" L’embarquement pour Cythère ", n’est plus ce nostalgique " Pèlerinage à l’île de Cythère " tel qu’il le fut en d’autre-temps peint par Watteau - regret de la fête ou des fêtes perdues, un monde qui s’efface, qui sait, peut-être à jamais ;

Rendu impuissant l’individu y perdait son identité, à l’image de la voûte céleste pâle reflet des lumières du passé, puis de subrepticement finir par s’estomper au point de ne devenir plus que la silhouette d’un vague souvenir

Dans le monde heureux lamour est comme les bombons, un seul ne suffit pas, on ouvre la boîte et on se rassasie, puis on se lèche les doigts plein de désir

Brûlant de plaisir d’autant plus que si linfidélité amoureuse est naturelle, la fidélité contre nature qui plus est sacralisée par le mariage devient le tombeau de l’amour

Assouvir sa faim sur l’île des Amours est " la vie et l’identité véritablement heureuse ", l’ardeur amoureuse enfle chaque jour, le visage n’est pas mélancolique, ainsi s’accomplit sans masque, sans se mentir dans un monde où sans détours la gracilité appelle le baiser ;

de ce monde, ainsi en-est-il dans le plus parfait détachement de la vision contre nature de la famille imposée tel un modèle divin exclusivement hétérosexualisé, et forgé au forceps, au fil des siècles totalitaires, par les églises et les mosquées - Crab - 02 Septembre 2016

I

" L'été sera chaud ", extrait du film - vidéo :

http://blvids.free.fr/Les_Amours.mp4

I

Suites : Réaliser un féminisme libertin

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/03/realiser-un-feminisme-libertin.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/03/18/realiser-un-feminisme-libertin-5775975.html

 

 

03/08/2016

Shine

David_Helfgott, Opéra, musique, Shine, cinéma

David_Helfgott, Opéra, musique, Shine, cinéma

Diffusé sur Arte ce 1er août 2016 à 20 h 55 est inspiré de l'histoire vraie du pianiste David Helfgott qui a longtemps souffert de graves troubles psychiatriques

Geoffrey Rush incarne le pianiste schizophrène David Helfgott dans le film Shine

I


Citation : Le vrai David Helfgott, né en Australie en 1947, a démontré durant son enfance d'indéniables aptitudes à jouer le piano sous la sévère férule de son père Peter. Après avoir gagné bon nombre de prix en Australie, il a eu la chance de pouvoir étudier en Angleterre au Royal college of music. Des années de formations qui vont être interrompues après la survenue de troubles schizophréniques. De retour en Australie, David Helfgott a fait de nombreux séjours en hôpitaux psychiatriques — en tout plus de dix ans — où il a été lourdement soigné avec des psychotropes puissants ou des électrochocs.

S'il n'a jamais vraiment connu le triomphe que l'on voit dans le film, David Helfgott a effectivement rencontré un réel succès sur le tard lors de récitals dans les années 80 et 90, relayé et amplifié avec la sortie du film Shine en 1996. Le film a d'ailleurs été très vivement critiqué par Margaret Helfgott, sa sœur qui a vivement protesté — et même écrit un livre — pour défendre leur père Peter, dépeint comme dans Shine comme un sadique tyran domestique.

Les effets du succès de Shine se sont un peu estompés : plusieurs grands concerts de David Helfgott ont été démolis par des critiques qui considèrent sa réputation de génie méconnu comme surfaite au contraire du grand public qui l'a découvert avec Shine. Beaucoup ont aussi critiqué la mise en avant systématique des antécédents psychiatriques de Helfgott par sa maison de disque. David Helfgott, aujourd'hui 69 ans et marié depuis 1984 à Gillian Murray une astrologue, poursuit néanmoins une jolie carrière : il a plusieurs récitals prévus en Australie cette année 2016 et entamera une mini tournée en 2017 en Allemagne, au Danemark et en Turquie. - Source Télé Star

I

Extrait vidéo du film :

http://blvids.free.fr/Extrait_Shine.mp4

I

Suites : Maths et musique

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/01/maths-et-musique.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/maths-et-musique/


18/07/2016

Loubna Abidar - métropolis

cinéma, islam, liberté_d_expression, liberté_de_conscience, littérature, Loubna_Abidar, maroc, Much_Loved

Culture ou inculture ?

Piqûre de rappel : La France est le pays de la liberté d'expression - le pays du droit de penser pour être, des droits des femmes et fraternellement contre la phallocratie, le pays de l'égalité femmes-hommes

Contre la culture phallocrate marocaine, Loubna Abidar sait de quoi elle cause, il faut savoir l’entendre, vidéo :

http://blvids.free.fr/Loubna_Abidar.mp4

I

[ Je ne veux plus vivre dans la peur. Loubna Abidar ]

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/02/loubna-abidar-much-loved.html

Crab _ 7 Juillet 2016