Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/10/2015

Liberté et laïcité

Claude_Askolovitch, Edwy_Plenel, Jean-Louis_Bianco, Laïcité, Nadia_Vallaud-Belkacem, Olympes_de_Gouges, Régis_Debray, Élisabeth_Badinter, Émilie_du_Châtelet

Selon Jean-Louis Bianco, la laïcité, ce n’est pas qu’une série de textes, c’est se demander que fait-on concrètement pour le vivre-ensemble

Quid de cette profession de foi ?

Récidiviste, Jean-Louis Bianco interrogé par RESPECT magazine ( daté du 17/10/2015 ) - deux extraits :

R.M. : Qui est Charlie, 8 mois après les attentats au sein du journal ?

JLB : Charlie reste le symbole de l’indépendance d’esprit. La force de Charlie n’a pas du tout diminué. Il y a des gens qui ne lisaient jamais Charlie Hebdo, et qui se sont mis à le lire ! Ils ont pu aimer, ou ne pas aimer. Mais Charlie, c’est le symbole de cette expression libre

 

R.M. : Qui sont les premières victimes des attentats ?

JLB : Les musulmans eux-mêmes. Ce n’est pas la guerre de l’Islam contre les religions, mais de terroristes qui frappent en priorité des musulmans. Les djihadistes font des attentats en priorité dans des pays de culture musulmane, plus violents et nombreux que ce que nous connaissons en Europe – Fin des deux extraits

°

'' Ce sont les musulmans qui sont les premières victimes '' ; cette phrase à elle seule résume l'état d'esprit de ces faux amis de la liberté, l'état d'esprit de ces fossoyeurs des lumières pour qui notre devise républicaine '' liberté égalité fraternité '' est vidée de tout sens

Eh bien non, dans les régions du monde, dans les pays dominés par les musulmans les premières victimes sont les athées assassinés ou emprisonnés ( idem pour les homosexuels ), les femmes subordonnées de force aux hommes, les femmes mariées contraintes, celles qui subissent le viol en groupe pour venger l'honneur de la famille quand d'autres sont lapidées, d'autres encore sont excisées, le sort réservé aux juifs*1 qui n'ont pas eu d'autres choix que de déserter tous les pays arabo-musulmans, s'ajoute à ce sordide constat les discriminations au quotidien subies par les croyants d'autres confessions

*1 : l'antisémitisme, dans notre pays, est le fait d'une grosse majorité de musulmans parmi les musulmans et d'une infime minorité dans les autres couches de populations

 

Mais pour ce grotesque personnage '' les premières victimes ce sont les musulmans '''...

Cet observatoire de la laïcité ne vaut guère mieux que l'observatoire de l'islamophobie quand à longueurs d'années ces deux instituts ne se privent pas de pratiquer le déni de la réalité des « pays musulmans » soigneusement masqué par le « padalmagame »

Hors la laïcité, et ce n'est pas rien, est un humanisme délivré d’une transcendance à un ou plusieurs dieux pour permettre à une communauté d'humains incroyants, agnostiques, déistes sans confessions ou croyants de coexister à partir d’un cadre juridique humaniste qui protège les libertés de chacun – notamment, le Président de la république avant de servir notre pays n'est pas obligé de jurer la main posée sur un « texte sacré »

Piqûre de rappel : le terme de laïcard est de Mauras, et vaut bien celui d'islamophobe - se souvenir que le concordat financé par le détournement de l'argent public n'est toujours pas abrogé - idem pour le subventionnement d'écoles confessionnelles -

 

La liberté ne relève pas exclusivement du cadre juridique de la laïcité, mais des valeurs correspondants à notre société :

 

Liberté : la liberté est l'expression de la tolérance, les femmes et les hommes, quelques soient leurs orientations sexuelles, en fonction de leur état d'esprit, sont libres de ne pas se marier ou de se marier, de faire ou de ne pas faire d'enfants, en un mot de choisir !, et les religions n'ont pas autorité pour s'y opposer

 

Égalité : le droit de cuissage n'est plus la loi qu'imposait le plus fort, les femmes et les hommes sont égaux, la subordination des femmes à l'homme instituée par le code civil de Napoléon est abolie, en outre les femmes mariées ne sont plus soumises au devoir conjugal ni ne sont un champ de labour cette fois selon le coran* ( * : viol conjugal sacralisé ), et les religions n'ont pas autorité pour s'y opposer

 

Fraternité :mettre en avant nos ressemblances contre les différences « Nous essaierons de les convaincre d’ôter ce signe religieux, mais, si elles ne veulent pas, nous les accepterons ». Jospin ( 1989 – voile à l'école ) ] - cette position in-fraternelle, contre l'universalisme ou contre l'intérêt de ne former qu'une seule humanité revenait à autoriser, à l'école et dans l'espace public, le principal symboleislamique sexisteet raciste marqueur de l'inégalité entre femmes et de l'inégalité entre femmes et hommes

1989 ( 200 ans après la Révolution ), la prise de positionde ce Premier Ministre fait date, enclenche contrel'esprit des lumièresun processus comptant particulièrement parmi les plus contre-révolutionnaires en ouvrant un boulevard à toutes sortes d'assauts théocratiques fomentés contre la laïcité, et émanant pour l'essentielde musulmansqui se voient désormais, en dévoyant les luttes antiracistes, soutenus par une gauche qui n'aura de cesse au fil des ans de favoriser par électoralisme le communautarisme - autant d'atteintes successives à la laïcité par ailleurs encouragées par quelques « intellectuels égarés » ( genre E. Plenel, E. Todd, A. Carron ou politicards du type du couple Mélenchon-Besancenot... ) et plus ou moins discrètement par les « clergés » des autres confessions, pour qui l'opportunité était trop belle de prendreen marche le train de l'obscurantisme  - Crab 7 Octobre 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/contre-lintrusion-du-religieux.html

ou sur :

http://hedonisme.blogs.lalibre.be/archive/2015/10/16/contre-l-intrusion-du-religieux-1146951.html

 

Autres article :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/07/mozart-lenleve...

 

 

 

13/09/2015

Et la Femen fut - pour l'honneur de la France

Femen, Claude_Askolovitch, Daech, Edwy_Plenel, Emmanuel_Todd, Pascal_Boniface, gauche, télévision_publique, Salon-de_la_femme_musulmane

Publié dans le Figaro ( daté du 12 Septembre 2015 ) :

Les Femen s'immiscent au salon de la femme musulmane à Pontoise

Deux militantes du mouvement féministe qui ont fait irruption sur scène samedi soir ont été prises en charge par le service de sécurité avant d'être remises à la police. Les organisateurs du salon entendent porter plainte

Les faits se sont produits samedi vers 20h30, peu avant la fermeture des portes. Deux militantes du mouvement féministe Femen ont perturbé un salon consacré à la femme musulmane dans le Val-d'Oise. L'événement s'est tenu samedi et dimanche au parc des expositions de Pontoise, au nord de Paris

D'après une vidéo postée sur Twitter, les deux militantes étaient vêtues d'une abaya noire, elles ont alors fait irruption à la tribune où parlaient deux hommes en qamis blanc, dans le cadre de la troisième édition de ce « salon au féminin ». « Deux Femen sont montées sur la scène, habillées de djellabas qu'elles ont enlevées avant d'être prises en charge par le service de sécurité du salon et remises à la police », relate à l'AFP une source policière. Les deux femmes ont été entendues samedi soir. Leur garde à vue a finalement été levée dans la nuit, mais les organisateurs du salon ont annoncé leur intention de déposer plainte. « Nous allons poursuivre l'enquête et les auditions pour savoir ce qui s'est passé », précise le parquet de Pontoise.

« Sales putes, il faut les tuer »

Les « deux imams étaient en train de parler de la question de savoir s'il faut battre ou non sa femme », quand les deux militantes âgées de 25 et 31 ans, sont montées sur la scène, raconte à l'AFP, Inna Shevchenko, porte-parole des Femen à Paris. Elles ont crié, en arabe et en français, des slogans qui étaient également peints sur leurs seins et leur dos : « Personne ne me soumet, personne ne me possède, je suis mon propre prophète ». Les deux jeunes femmes étaient d'origine algérienne et tunisienne, précise la porte-parole des Femen. Aussitôt, des « Sales putes, il faut les tuer » ont fusé dans la salle et une « quinzaine d'hommes ont sauté sur la scène et leur sont tombé dessus », poursuit Inna Shevchenko. Cette dernière se montre reconnaissante à l'égard de la police qui est intervenue très vite pour les protéger.

Une pétition réclamant l'interdiction de la tenue de ce salon controversé avait recueilli près de 6000 signatures sur le site change.org. L'initiateur de la pétition dénonçait la présence parmi les invités de « prédicateurs fondamentalistes tels que Nader Abou Anas, connu pour avoir légitimé le viol conjugal et plus largement la soumission de la femme ». Le Parti des radicaux de gauche a également dénoncé également la présence de tels prédicateurs. - (Avec AFP)

°

MERCI,

dans le silence assourdissant des grands médias qui ont attendu ce soir pour évoquer cette sale affaire, quand la plupart des associations autoproclamées féministes sont restées étonnamment muettes, dans une actualité où l'on publie la photo d'un petit garçon mort noyé en se gardant en parallèle de publier la photo d'une fillette syrienne décapitée par des islamistes - ces deux Femen, en montant sur les tréteaux ou deux islamo-crétins débattaient sur la base d'une idéologie prélevée dans le raciste et sexiste coran pour savoir ( « savamment », cela s'entend), s'il faut battre sa femme - eh oui, vous avez bien lu : force est de constater, une fois de plus, que ces incurables phallocrates, ennemis de la liberté, en sont toujours là...

 

En agissant aussi directement dans un des antres musulmans du monde de l'inégalité femmes-hommes, sorte de « salon », plutôt une tribune de la propagande islamique, les deux Femen non seulement font honneur à la France, pour ne pas dire sauve l'honneur de la France

D'autre part, et ce n'est pas le moins important, par ce coup médiatique montrent leur solidarité avec les femmes insoumises arabes, iraniennes - solidaires detoutes les femmes qui se battent partout dans les mondes dominés par les musulmans et autres autres mondes du même acabit qui en sus encouragent la délation, l'Inde par exemple : des mondes où le fanatisme religieux assassinent, emprisonnent* des athées ( * : y compris en Tunisie ), des laïcs tout autant que les femmes qui revendiquent leur autonomie

C'est la règle, la voyoucratie musulmane entend porter plainte contre les Femen, et non contre les fanatiques qui n'ont pas hésité à les injurier et à les menacer de mort*1, ni contre la quinzaine de crapules* qui se sont jetés comme des barbares dignes de la soldatesque de Daech pour rouer de coup les deux femmes ( * : ...des hommes courageux...)

*1 : « Sales putes, il faut les tuer »

 

Le 11 Septembre dernier '' le Huffington post '' rappelait, qu'athée réfugié en France où il a publié '' Blasphémateur ! Les prisons d'Allah '' *2, l'écrivain Waleed al-Husseini * ( * : arabe palestinien ) faisait parti des rares voix, dont Yaël Mellul et Christine Le Doaré, qui se sont élevées, scandalisées par le fait que de tels discours qui représente un danger pour pour toute société libre puisqu'ils tentent d'y introduire la charia, puissent être promus en France, et atterrées par le silence des associations féministes. Quant au monde politique, seule Céline Pina s'est publiquement exprimée

*2 : Waleed al-Husseini, Blasphémateur ! Les prisons d'Allah, éditions Grasset, 14 janvier 2015

 

La vraie question qu'il faut poser : qui mérite d'être poursuivi pour incitation à la haine ?

Qu'attend la Garde des Sceaux pour saisir le Procureur de la République ?

Pourquoi la gauche ( elle est au pouvoir ) reste sans réagir à tous les débordements ou à tous les assauts théocratiques conduits contre les valeurs de la République émanant pour le principalde groupes de musulmans plus fanatiques les uns que les autres ?

Le Président Hollande, grand représentant d'une haute moralité qu'on nous assure génétiquement de gauche, a Twitter pour féliciter un sportif mais n'a pas eu un mot pour les Femen, à méditer... - Crab – 13 Septembre 2015
Suites : Religion de guerres et de haines

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/08/25/religion-de-guerres-et-de-haines-5675077.html

°

La cause des femmes - 2015

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/08/la-cause-des-femmes-2015.html

 

 

 

07/09/2015

Le monde des islamo-crétins

cran,csa,claude_askolovitch,daech,edwy_plenel,islam,Élisabeth_badinter,mahomet,musulmans,pascal_boniface,p_s,télévision_publique

Ce n'est pas sans rapport avec la notion de liberté quand unislamo-crétin m'écrit, mais devrais-je dire : déglutie sa haine d'Israël et des laïcs habitants notre pays quand, dans la foulée, il s'empresse de défendre '' l'État islamique '' ( Daech ) pour, ça va de soit, sans doute, le plus grand bonheur des dames

Quelui répondre, sinon lui rappeler que toutes les civilisations, toutes les cultures ne savent pas, et de réaffirmer qu'il n'existait pas d'État palestinien : que les juifs vivaient en Palestine au moins 2000 ans avant l’arrivée des arabo-musulmans, que la guerre dans cette région ne cessera pas sans que ne soit politiquement décidé par les israéliens et les palestiniens la créationd'une confédération laïque regroupant Israël et la Cisjordanie

De lui rappeler certains des faits historiques qui ont marqué l'histoire, notamment que dans l'Antiquité, au plus tard depuis Alexandre le grand, l’Égypte et la Grèce, fonde leur relation sur la base d'une estime réciproque par la fusion des deux cultures, sans que l'Égypte ne perde sa singularité, dans la mesure où ce pays ( l'Égypte ) offrait une place prépondérante millénaire aux femmes et ce jusqu'à Cléopâtre avant que l'envahisseur arabo-musulmans viennent imposer ( comme partout ailleurs dans les régions qu'ils occupe encore à notre époque ), et institutionnaliser en s'appuyant sur le raciste et sexiste coran, la phallocratie sacralisée et mettre fin à une vraie civilisation où l’égalité entre femmes et hommes étaient, plus particulièrement dans ce pays des grands pharaons et des grandes pharaonnes*1 socialement admise et millénaire

*1: Hétep-Hérès Ière ( aux alentours de 2600 av. J.-C. ), Hatchepsout ( 1500 av. J.-C. ), Néfertari ( 1290 av. J.-C. ), épouse du pharaon Ramsès II, et Arsinoé II ( 316 av. J.-C.)

 

Mais « notre » islamo-crétin, membre d'une association pro-palestinienne, voudrait effacer Israël ( un pays ou une femme fait ce qu'elle veut, quand elle veut, un pays où l'on n'assassinent ni n'emprisonnent les athées, ni les homosexuels...) et de surcroît revendique d'installer, contre l'égalité femmes-hommes, la phallocratie sacralisée dans notre pays, en outre milite farouchement pour la séparation des sexes – pas moins...

Mais ceci n'est rien mis en rapport avec la lâcheté de la gauche au pouvoir quand '' on '' entend '' ( hier ) un Claude Bartolone expliquer que ceux qui refusent d'accueillir dans notre pays des réfugiés politiques sont les mêmes que ceux qui manifestaient contre le '' mariage pour tous '' ( et pourquoi pas contre l'avortement pendant qu'il y était ) alors que ces françaises et françaises estiment qu'il est préférable de financer aux frontières du Liban, de la Turquie et de la Jordanie, des camps comprenant la plupart des services, ( ce qui permettrait aux réfugiés d'y participer ), que l'on trouve dans une ville, pour, par la suite, permettre à ces gens de rentrer progressivement dans leurs pays après la fin du conflit - idem en Afrique

Crab – 07 Septembre 2015

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/le-petit-monde-de-melenchon.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/08/25/religion-de-guerres-et-de-haines-5675077.html