Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/03/2016

Femmes kurdes, yézidis et syriaques

Europe, Edwy_Plenel, France, femmes_kurdes, femmes_yézidis, femmes_syriaques, Kurdistan, Syrie, Turquie, Erdogan, viols_à_Cologne

Femme, Vie, Liberté

Quand des abruties issues très très majoritairement des milieux musulmans quittent notre pays pour soutenir les assassins, les esclavagistes et les violeurs de l’État islamique, des femmes venues du monde entier s’engagent aux coté des femmes kurdes, yézidis et syriaques pour réaliser, dans ces régions du monde, une force militaire, féministe et politique

Ces femmes, sur le théâtre de guerre, se montrent capables de faire reculer les hordes de Daech sur tous les fronts, dans le même temps elles se donnent les moyens politiques de déconstruire les mentalités négatives masculines

Elles ont compris en prenant le pouvoir militaire qu’il fallait non seulement éliminer Daech mais aussi entreprendre la rééducation des hommes pour " tuer la masculinité comme système de domination ", et pendant ce temps là nos dirigeants traitent, discutent avec Erdogan le pire ennemi des femmes libres kurdes, yézidis et Syriaques

En France, pour les « padalmagame » ou les chantres du relativisme culturel « nos pauvres abruties » chercheraient en rejoignant les rangs de l’État islamique à donner du sens à leur vie – donc de là à en déduire que les femmes du monde entier qui ont choisi de combattre pour la vie et la liberté des femmes avec les femmes kurdes, yézidis et syriaques sont donc des insensées [ ?? ? ]

Mais pour « nos intellectuels bien pensants » le chaos dans ce Moyen-Orient et Proche-Orient n’est rien de plus que la conséquence des guerres déclenchées par les occidentaux – dans ce cas - c’est tant mieux car comme le disent les femmes yézidis qui ont pris les armes : « durant toute notre histoire nous les femmes nous avons tout le temps subi, et c’est la première fois qu’on se révolte – hormis les agresseurs et violeurs de femmes allemandes à Cologne dont nul ne peut vouloir, nos « responsables » politiques feraient mieux de se poser cette question : pourquoi les soit disant réfugiés politiques où demandeurs d’asile ne sont-ils pas là où ils devraient-être, c’est à dire aux cotés des forces kurdes et mieux encore pour les plus ouverts d’entre-eux aux cotés des femmes kurdes, yézidis et syriaques [ ? ]

" les féministes n'ont rien à faire avec notre religion et notre civilisation ". dixit Erdogan

Mille excuses, j’oubliais qu’en France ils trouveront le soutien des Edwy Plenel et compagnies qui leurs conseilleront de répliquer, d’entretenir soigneusement sur notre sol le système de domination masculin qui leur est si cher – au diable l’égalité femmes-hommes, pourquoi se priver d’installer la phallocratie sacralisée par la religion puisque nos gouvernants et autres chefs d’États de l’Europe traitent de l’avenir des peuples frontaliers de la Turquie, de l’Iran et du Liban avec l’islamiste fanatique Erdogan le champion vénéré, adulé par la grande majorité des musulmans vivant en France, en Europe ou partout ailleurs dans le monde – qui plus est quand cet individu brigue de faire entrer la Turquie dans l’Europe

Mais ces sinistres personnage politiques " nos gouvernants " et « nos bien pensants du padalmagame » perdront leurs illusions - la nocivité de leur comportement sociétal et politique sera anéantie au final car ce que font pour les femmes en général les femmes kurdes, yézidis et syriaques dépasse largement le cadre de la constitution d’une force militaire de femmes contre l’État islamique – Crab - 9 Mars 2016

Extrait vidéo : Kurdistan, la guerre des filles

http://blvids.free.fr/Femmes_soldates_kurdes_Yezidis_et_Syriaques.mp4

°

Suites 1 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/03/realites-et-irrationalites.html

°

Suites 2 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/01/thierry-pech-ou-le-poison-socialiste.html