Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

17/02/2017

Une Femen condamnée

Exhibition sexuelle : une Femen condamnée


Extrait de presse :
[ …/... ]
« Le caractère cultuel du lieu où a été commise l'infraction supposée a manifestement pesé dans la décision de la cour d'appel », a estimé Me Tewfik Bouzenoune. Une analyse partagée par l'avocat de la partie civile, Me Laurent Delvolvé. «Cette décision est la juste reconnaissance du fait que tous les agissements ne sont pas autorisés au sein d'une église», a déclaré le conseil du curé de l'église de la Madeleine, à qui l'ex-Femen devra payer 2.000 euros de dommages et intérêt, en plus des frais de justice.
Me Bouzenoune dénonce donc un retour du «délit de blasphème, pourtant supprimé en droit français», et un «deux poids deux mesures ». Il cite en effet le cas d'une Femen qui avait mené une action au Musée Grévin en 2014. Condamnée en première instance pour exhibition sexuelle, elle avait finalement été relaxée en janvier devant la cour d'appel de Paris. « La justice retient le délit d'exhibition sexuelle dans une église, mais pas dans un musée… Cela revient à retenir une circonstance aggravante selon que le délit supposé a été commis dans un lieu cultuel ou non. C'est proprement scandaleux au regard de la loi de séparation de l'Église et de l'État», avance Me Bouzenoune.
Après la relaxe en appel de la Femen du Musée Grévin, Éloïse Bouton devient la première Femen à être condamnée en France pour exhibition sexuelle. La jurisprudence est encore mouvante sur le sujet: dans son arrêt de relaxe, la cour d'appel de Paris avait estimé que l'exposition d'un corps nu de femme, «en dehors de tout élément intentionnel de nature sexuelle », ne pouvait être qualifiée d'exhibition sexuelle. En mars 2016, trois Femen poursuivies pour les mêmes faits avaient aussi été relaxées, après une action contre Dominique Strauss-Kahn devant le palais de justice de Lille, où il comparaissait pour proxénétisme. Le conseil d'Éloïse Bouton a déjà annoncé son intention de se pourvoir en cassation. Par Edouard de Mareschal - ( http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/02/15/01016-... )

I
Le NU, c’est l’animal humain dans sa plus belle robe, mais qui donc s’en plaindrait ?
Cloué sur une croix, pratiquement nu, à peine vêtu d’un extravagant cache-sexe, la tentative saugrenue de soustraire des regards les plus coquins, à l’ultime seconde de vie, la dernière et libératrice érection du Christ tout juste avant que ne s’affiche sur son visage une dernière et bien décevante grimace ;
personnage fictif éminemment pernicieux et mystificateur, il aurait selon ses bailleurs inventé « le péché pour tous » avec cette niaise prétention à lui seul de racheter l’humanité - visible dans les églises la poitrine nu pour la plus grande jouissance de ses adoratrices hétéros et adorateurs Gays, il s’entend que la « représentation » dans les églises de cette créature masculine née de la maladie d’illusions ne pose aucun problème de conscience à « nos » défenseurs des « bonnes mœurs » qui n’y voit pas la plus petite sexualisation du corps de leur idole

Éloge
À nos bien-aimés bigot-e-s n’attendons pas pour leur poser la divine question qui fâche : dès-un peu avant Mai 68, plus sûrement à partir de la libération sexuelle due pour l’essentiel aux femmes pour les femmes ainsi qu’aux libertin-e-s, pourquoi la majorité d’entre-elles allaient, sans-être accompagnées, si souvent se recueillir à l’église ou parfois se faire cueillir derrière l’église, juste à coté de la tombe de leurs grands-parents ? - CRAB
 
 
Suites - Blasphème - déroulé d’articles :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Blasph%C3%A8me

I
Suites 2 : L’athéisme à l’école
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/latheisme-lecole-chapitre-n1.html
 
 
 

02/10/2016

La peste psychique

IVG.png

Manifestation contre l’interdiction de l’avortement devant le Parlement polonais le samedi 01 Octobre dernier

L'Europe est une foutaise - il en sera ainsi aussi longtemps que la majorité de la classe politique européenne accordera de l'importance aux religions - les croyances religieuses relèvent de l' intime et n'ont rien à faire ni leur place dans le débat politique - Faut-il, sans cesse, rappeler que l'IVG, les '' droits des femmes '' et les '' droits de la femme et de la citoyenne '' ont toujours été obtenus contre les religions, contre les hiérarchies monothéistes ?

I

La peste psychique

Dans des pays, plus particulièrement la Pologne, ainsi que l'Irlande le religieux génère un fanatisme anti-femmes comptant parmi les plus insupportables pour toute personne éprise de liberté non croyante ou croyante, démocrate* ( * civilisée ) - hyper insupportable pour toutes celles et ceux qui se contrefichent du surnaturel pour ne croire qu'en l'humain

I

En France, certains JT relativement bigotisés - toujours prêts à s’agenouiller devant le pape se sont empressé d’annoncer qu’il aurait eu moins de manifestantes et de manifestants qu’attendu, en omettant de rappeler que, depuis des décennies, les femmes qui ne vivent pas dans l’illusion ni ne perdent leur temps à espérer, n’attendant rien de la majorité des politiques inféodée au Vatican - parce qu’elles disposent de ressources suffisantes choisissent sans attendre l’abrogation des lois anti-IVG de se rendre dans les cliniques localisées dans des pays limitrophe pour interrompre leur grossesse – Crab – 02 Octobre 2016

I

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=IVG

Suites 2 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/droits-des-femmes/


15/04/2016

343 - 344

Éloïse Bouton.jpg

Éloïse Bouton

I

Piqûre de rappel : [ FEMEN France

Fermeture des centres IVG, culpabilisation, pression de la secte Catholique: même en France pratiquer une IVG relève du chemin de croix. - posté le 20 décembre 2014 ]

Les faits : une Femen mime un avortement de Jésus en l'église " La Madeleine " - Motif : S'opposer " aux campagnes anti-avortement menées par le lobby catholique à travers le monde "

I

Pourquoi reparler de ce lumineux objet de la discorde ?

Interpellé, insulté et vilipendé copieusement sur FEMEN Facebook par un gentil, très gentil internaute qui n’a toujours pas digéré qu’une femme participe activement à enseigner " les droits des femmes " dans un lieu de culte « catholique », il me paraît utile, compte tenu d’une actualité dans l’Église pas franchement nouvelle, néanmoins de remettre les pendules à l’heure

I

Femenus verus Lucifer

Par quel mystère celui que l'on appelait le porteur de lumière état-il devenu ainsi nommé " le Tentateur des âmes ", sinon, à ce que l’on sait, par la grande confrérie des traditionnels ennemis des femmes ? Primitivement homme ou femme, qui sait vraiment - peut-être bien les deux, et pour quelle meilleure d’entre les fins ?

La simulation, par une Femen, d’un avortement dans une église à Paris, un site plus particulièrement et de loin le mieux choisi puisqu’il s’agissait de l’église de " La Madeleine " qui soit dit en passant ne doit rien à Proust - l’acte ici-même s’il prend et fait sens ne pouvait, à l’époque, que déplaire aux éternels et obscurs passagers de l’archaïque arche de la ville dont entre-autres pendards : N. Kosciusko-Morizet, Rachida Dati, au FN et au Maire de la ville B. Delanoë...

Ces braves personnalités et mon gentil très gentil internaute connaissent mal leurs classiques - mille excuses " leurs évangiles ", devrais-je dire ;

En effet selon l’évangile de ou selon Marie, je me contente, sans y croire, de citer : le Sauveur transmet d'abord ouvertement son enseignement à ses disciples, puis secrètement à Marie-Madeleine au cours d'une vision intérieure

Ceci ne manqua pas de provoquer une réaction violente de Pierre, qui refusa de croire que le Sauveur ait pu transmettre un enseignement à une femme à l'insu de ses disciples ;

il fut tellement, tellement furax le Pierre que du coup il interdira toute participation active des femmes à l’intérieur de " son " Église

En s’appropriant l’église " La Madeleine " sommes-toutes Éloïse Bouton au nom des Femen n’avait fait en toute légitimé que de reprendre à Pierre ce qui reviendrait de droit divin aux femmes - et cerise sur l’autel, avec beaucoup d’assurance de faire un si joli pied de nez à ce Pierre qui roule toujours sans amasser mousse - ...ne l’avait-il pas mérité ? ...ainsi que Paul et les autres - nous n’en douterons pas !

Mais à présent, n’est-il pas plus important de retenir qu’il est fort regrettable que les mères des prêtres pédocriminels n'aient pas avortées ?

Si ces mères avaient pu deviner ce que deviendrait leurs progénitures, je n’ai aucun doute qu’assurément il en fut ainsi - elles auraient choisi d'interrompre leurs grossesses - Crab 15 Avril 2016

I

Suites 1 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/femen-vatican/

I

Suites 2 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/04/12/the-time-to-tweet-5787426.html