Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

17/02/2017

Une Femen condamnée

Exhibition sexuelle : une Femen condamnée


Extrait de presse :
[ …/... ]
« Le caractère cultuel du lieu où a été commise l'infraction supposée a manifestement pesé dans la décision de la cour d'appel », a estimé Me Tewfik Bouzenoune. Une analyse partagée par l'avocat de la partie civile, Me Laurent Delvolvé. «Cette décision est la juste reconnaissance du fait que tous les agissements ne sont pas autorisés au sein d'une église», a déclaré le conseil du curé de l'église de la Madeleine, à qui l'ex-Femen devra payer 2.000 euros de dommages et intérêt, en plus des frais de justice.
Me Bouzenoune dénonce donc un retour du «délit de blasphème, pourtant supprimé en droit français», et un «deux poids deux mesures ». Il cite en effet le cas d'une Femen qui avait mené une action au Musée Grévin en 2014. Condamnée en première instance pour exhibition sexuelle, elle avait finalement été relaxée en janvier devant la cour d'appel de Paris. « La justice retient le délit d'exhibition sexuelle dans une église, mais pas dans un musée… Cela revient à retenir une circonstance aggravante selon que le délit supposé a été commis dans un lieu cultuel ou non. C'est proprement scandaleux au regard de la loi de séparation de l'Église et de l'État», avance Me Bouzenoune.
Après la relaxe en appel de la Femen du Musée Grévin, Éloïse Bouton devient la première Femen à être condamnée en France pour exhibition sexuelle. La jurisprudence est encore mouvante sur le sujet: dans son arrêt de relaxe, la cour d'appel de Paris avait estimé que l'exposition d'un corps nu de femme, «en dehors de tout élément intentionnel de nature sexuelle », ne pouvait être qualifiée d'exhibition sexuelle. En mars 2016, trois Femen poursuivies pour les mêmes faits avaient aussi été relaxées, après une action contre Dominique Strauss-Kahn devant le palais de justice de Lille, où il comparaissait pour proxénétisme. Le conseil d'Éloïse Bouton a déjà annoncé son intention de se pourvoir en cassation. Par Edouard de Mareschal - ( http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/02/15/01016-... )

I
Le NU, c’est l’animal humain dans sa plus belle robe, mais qui donc s’en plaindrait ?
Cloué sur une croix, pratiquement nu, à peine vêtu d’un extravagant cache-sexe, la tentative saugrenue de soustraire des regards les plus coquins, à l’ultime seconde de vie, la dernière et libératrice érection du Christ tout juste avant que ne s’affiche sur son visage une dernière et bien décevante grimace ;
personnage fictif éminemment pernicieux et mystificateur, il aurait selon ses bailleurs inventé « le péché pour tous » avec cette niaise prétention à lui seul de racheter l’humanité - visible dans les églises la poitrine nu pour la plus grande jouissance de ses adoratrices hétéros et adorateurs Gays, il s’entend que la « représentation » dans les églises de cette créature masculine née de la maladie d’illusions ne pose aucun problème de conscience à « nos » défenseurs des « bonnes mœurs » qui n’y voit pas la plus petite sexualisation du corps de leur idole

Éloge
À nos bien-aimés bigot-e-s n’attendons pas pour leur poser la divine question qui fâche : dès-un peu avant Mai 68, plus sûrement à partir de la libération sexuelle due pour l’essentiel aux femmes pour les femmes ainsi qu’aux libertin-e-s, pourquoi la majorité d’entre-elles allaient, sans-être accompagnées, si souvent se recueillir à l’église ou parfois se faire cueillir derrière l’église, juste à coté de la tombe de leurs grands-parents ? - CRAB
 
 
Suites - Blasphème - déroulé d’articles :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Blasph%C3%A8me

I
Suites 2 : L’athéisme à l’école
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/latheisme-lecole-chapitre-n1.html
 
 
 

12/08/2016

Jacqueline Sauvage

Jacqueline_Sauvage, Justice, Féminisme, athéisme, laïcité

Comment expliquer la condamnation de Jacqueline Sauvage après deux procès et le rejet de sa remise en liberté par des jurés et des juges que je suspecte d’être influencés par toutes sortes de modalités d’idéologisations rampantes observées dans notre société depuis plus de trente ans ?

Récemment j’écrivais " Point de liberté sans interjeter le "je" dans une société très communautaire " - mais aussi " Libertés des femmes en France : tout allait de mieux en mieux avant que l’islam vienne tout assombrir, prenez garde ! " - quel rapport avec le sort réservé à Jacqueline Sauvage me direz-vous ?

I

Au commencement, ce fut le début d’un processus qui pris corps au cours du règne de Mitterrand avec les gages donnés aux chantres du multiculturalisme dont la marque de fabrique passe par le respect des cultures, puis peu après " sortes d’accommodements " ou concessions, dont entre autres le pouvoir donnés à des « grands frères » placés au sortie des écoles qui ont-eu pour effet immédiat et systématique l’abaissement du statut des femmes dans les quartiers dits sensibles

Nul penseur ne fut vraiment étonné notamment de voir les hiérarchies monothéistes chrétiennes anti-droits des femmes et pro-allaitement maternel se réjouir, et apprécier le retour des bondieuseries dans notre pays, je cite " grâce à leurs frères musulmans ", car une fois décomplexés d’inciter sans relâche à la haine des sexualités, puis plus particulièrement de l’homosexualité notamment lors des manif contre " le mariage pour tous "

Tout ces événements sexistes, homophobes et antisémites, sur la durée ont contribué à maintenir ou à aggraver la sacralisation du patriarcat dans une société voulue par ces tenants là exclusivement hétérosexualisée – on a même vu des associations féministes tomber dans le piège et perdre de vue que le féminisme est universaliste – qu’il n’est ni occidental ni oriental puisqu’il est universel, donc étranger à toutes ces bondieuserie qui polluent la place publique

Pour moi, c’est clair, au regard de l’histoire récente, il n’y a que des jurés et des juges moralement sous-influences, sous servitudes impactés par les idéaux du patriarcat pour se permettre contre l’idée même de justice de condamner odieusement, outrageusement à dix ans de prison une femme battue pendant quarante cinq ans, ses filles violées...

Les grands responsables de cette régression de la pensée féministe et laïque sont des politiciens majoritairement issus des gauches, certaines associations féministes, mais aussi des associations dites antiracistes qui n’ont cessées, depuis plus 15 ans, de brandir la laïcité pour défendre des positions sociétales sexistes et homophobes inspirées directement par les religions ou par les hiérarchies monothéistes bien que cela ne fut sans le moindre rapport avec la croyance dans une divinité

Combien de fois avons-nous entendu claironné par un journaliste qui s’était fait remarquer lors de l’affaire DSK aux États-Unis*1 "qu’il ne faut pas enlever au pape le droit de contester les droits des femmes " parce que c’est tout ce qui lui reste ?

*1: c’est vrai, ce n’était qu’une soubrette, pas une femme - ça ne me fait pas rire -

D’autres « intellectuels » ou militants dits anti-racistes de faire passer le « choix » de porter les voiles islamiques pour une liberté quand nous savons ainsi que le dit si bien Gisèle Halimi : " le voile est un terrible signe d’infériorisation de la femme... " ;

quand d’autres prônaient le respect de toutes les cultures pour ne pas dénoncer vigoureusement la pratique de l’excision, ou encore de ne pas s’élever avec force contre les mariages forcés des jeunes filles ou encore de ne pas réagir quand un groupe social et religieux impose la virginité avant le mariage et j’en passe comme s’il ne s’agissait pas pour l’ensemble de l’œuvre de viols des droits de la femme

Tout se joli monde secrètement doit se frotter les mains de voir que la « Justice » condamne une femme qui n’a plus supporté ni accepté de boire son calvaire jusqu’à la lie en tuant, dans un moment d’extrême exaspération, l’immonde bête générée par les patriarcats

Pour les femmes et les hommes épris de liberté, rien n’est jamais acquis aussi longtemps qu’il y aura des croyants religieux de mauvaise volonté - prenez garde - prenez garde – prenez garde les effets ou les conséquences du multiculturalisme ne se sont pas fait attendre ! -

Ne vous en déplaise un athée aurait condamné cette femme à un an de prison avec sursis pour rappeler que l’on a pas le droit de faire justice soi-même !!! - Crab – 12 Août 2016

I

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/03/realiser-un-feminisme-libertin.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/feminisme-et-laicite/


09/11/2015

Crash dans le Sinaï

Crash_dans_le_Sinaï, Théocratie,Culture, Justice, Pussy_Riot, Russie, islam, religions, Poutine, Gérad_Biard, Charlie_hebdo, Kremlin

 

Crash dans le Sinaï : Moscou dénonce des dessins de "Charlie Hebdo"

Les dessins de " Charlie Hebdo " sur le crash en Égypte n'ont pas plu à la Russie. Moscou dénonce " un blasphème ". L'hebdomadaire parle d' " instrumentalisation "

/...

« Dans notre pays, ça s'appelle du blasphème, au sens large du mot, cela n'a rien à voir ni avec la démocratie ni avec la liberté d'expression », a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, qui a également qualifié d'« inacceptables » les caricatures de Charlie Hebdo.

De la « russophobie » - Fin d'un extrait de presse - ( source : Source AFP - Publié le 07/11/2015 )

 

Démocratie, la laïcité, la liberté d'expression autant de notions inconnues d'un pouvoir acoquiné à la religion pour mieux réussir son emprise totalitaire

'' Russophobie '' un terme qui n'est pas sans rappeler celui '' d'islamophobie '' dont l'emploi politiquement vise à interdire d'être, de penser, de critiquer - cette caste dirigeante à le culot, sans vergogne, de parler des valeurs d'une Russie en rien éternelle aussi longtemps qu'elle sera là, fort heureusement, car elle sera à un moment ou à un autre, remplacée par de vrais démocrates – et le plus tôt sera le mieux -

Non il ne peut pas y avoir de limites pour déconstruire l'idéologie de cette caste dirigeante qui a fait main basse sur la Justice russe pour déporter au nom de la religion avec le soutien actif des hiérarchies religieuses les Pussy Riot dans les prisons sibériennes si chères aux staliniens – rien n'est de trop dit contre le Kremlin qui a laissé les assassins impunis de tant et tant de journalistes, un pouvoir totalitaire incitant à la haine des homosexuels pour plus facilement les emprisonner au même titre que tous ses opposants - quand en fin de compte ce pouvoir fascisant ne vaut guère mieux que les régimes pseudo-démocratiques ou théocratiques dominés par les islamistes – un Poutine qui ne manque pas d'air quand il prétend combattre le terrorisme islamique alors que les « valeurs de la Russie actuelle » n'ont jamais été aussi proches de celles observées dans les « mondes d'illuminés de l'islam », autant de pays où la liberté de conscience et d'expression s'arrêtent là où commence la religion

 

Ici je cite et soutien sans réserve la réaction de Gérard Biard rédacteur en chef du journal satyrique de Charlie hebdo : " C'est une manipulation du Kremlin, qui utilise Charlie Hebdo ", a rétorqué le rédacteur en chef du journal satirique, Gérard Biard.

" Il veulent attirer l'attention sur deux malheureux dessins et créer une polémique qui n'a pas lieu d'être. Cela ressemble à la manipulation habituelle d'un pouvoir totalitaire ", a-t-il commenté à l'AFP

Crab – 09 Novembre 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Pussy+Riot

-

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/pussy-riot/