Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/10/2016

Déradicalisation

Le plaidoyer de Patrick Pelloux et Zineb El Rhazoui pour une meilleure déradicalisation

Par Anne Jouan – 24/10/2016

Aristophane, Démocrite, coran, Éducation_nationale, Épicure, Ésope, Euripide, Hypatie, Johann_Sebastian_Bach, La_Fontaine, Leucippe, Lucrèce, Najat_Vallaud-Belkacem, Pirrhon, Mozart, Platon, religions

INTERVIEW - L'urgentiste et la journaliste, anciens membres de la rédaction de Charlie Hebdo, réagissent à l'annonce de la collaboration entre Dounia Bouzar et l'ex-mentor des Kouachi Farid Benyettou.

Patrick Pelloux, l'urgentiste et Zineb El Rhazoui*, journaliste, sont des anciens membres de la rédaction de Charlie Hebdo. Ils ne croient pas en la déradicalisation de l'ancien leader de la filière des Buttes-Chaumont Farid Benyettou.

.

LE FIGARO.- Etes-vous choqués d'apprendre que Farid Benyettou travaille avec l'association de déradicalisation de Dounia Bouzar? Pourquoi?

.

Patrick PELLOUX. Je vais saisir la ministre de la Santé, lui demander que la Haute autorité de santé évalue les pratiques de déradicalisation. Sur quels critères scientifiques travaillent ces associations? Benyettou qui fait de la déradicalisation, c'est comme si on demandait à une marque de cigarettes de se charger des campagnes anti-tabac! C'est une injure. On nous fait croire qu'on est dans un film et qu'à la fin, même les méchants deviennent gentils. Je ne comprends pas les psychiatres qui font confiance à Beneyettou, ils sont dans l'imaginaire et la croyance.

.

Zineb EL RHAZOUI. On ne peut pas confier le chantier de la déradicalisation à des amateurs. Et surtout, nous voulons entendre les déradicalisés dire qu'ils désavouent l'idéologie islamiste. Entendre que Beneyettou fait de la déradicalisation est pour moi, de l'ordre du viol ou du pied de nez.

.

Comment s'y prendre pour déradicaliser?

.

Patrick PELLOUX. C'est comme pour les criminels sexuels, on ne sait pas réellement faire, comment les rééduquer, les déprogrammer. Ce qui est certain, c'est qu'il faut engager des personnels qualifiés comme des psychiatres, des psychologues, des assistantes sociales. L’État doit cesser de faire confiance à des personnalités dont les méthodes n'ont pas été évaluées.

.

Vous comparez l'islamisme au fascisme. Pourquoi?

.

Zineb EL RHAZOUI. Pour moi, le terrorisme n'a pas seulement des racines sociales ou psychologiques. On doit comprendre que ces jeunes ont reçu un lavage de cerveau: c'est pourquoi il faut les choquer pour les réveiller. Or l'État français considère que l'on ne peut pas dé-radicaliser en parlant des Lumières ou de sciences, mais en disant qu'il s'agit juste d'expurger l'islam de ce qui nous ennuie, à savoir le terrorisme. Pour moi, la vraie déradicalisation, c'est la liberté de critiquer l'islam. Or aujourd'hui, ceux qui critiquent cette théologie vivent avec des gardes du corps. Aujourd'hui en France, on veut respecter l'islam mais, en réalité, c'est l'islamisme que l'on respecte. Par ailleurs, il faut comprendre que les vraies victimes du terrorisme ne sont pas ces radicaux mais nos amis de Charlie, les gens du 13 novembre, de Nice et leurs familles. Quand, après la Seconde Guerre mondiale, on a voulu se débarrasser du nazisme, on n'a pas seulement puni les nazis mais également la littérature. On a interdit les manifestations pacifiques de l'idéologie nazie. On a fait porter le chapeau à une idéologie et pas seulement à des individus.

Fin de l’interwieve de Patrick Pelloux, l'urgentiste et Zineb El Rhazoui – publié dans LE FIGARO . fr

I

La maladie d’illusions frappent les plus sincères d’entre-nous, car c’est vivre dans l’illusion que de se contenter d’exiger ou d’obtenir des dé-radicalisés, je cite : " Et surtout, nous voulons entendre les dé-radicalisés dire qu'ils désavouent l'idéologie islamiste " ;

Je ne vais pas m’étendre sur l’action de Dounia Bouzar que je n’ai jamais pris au sérieux – une bigote pour entreprendre de dé-radicaliser, c’est un peu comme Jean-Louis Bianco à la tête de l’observatoire bidon de la laïcité, cela ferait rire si ce n’était aussi dramatique

cette exigence est insuffisante, le coran n’est pas le texte d’une religion, ce document infantile et égoïste est raciste, sexiste, athéophobe, antisémite et homophobe ;

Ce n’est pas une religion mais un texte dépourvu de spiritualité*1 , c’est une idéologie politique et sociétale qui exclue toute forme de liberté de conscience

( *1: les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité – la spiritualité, c’est la vie de la conscience - pour les non-croyants la vie de la conscience est consacrée pour l’essentiel à la recherche de l’éthique )

.

Le coran est l’outil du pouvoir politique, ce texte sert à programmer des ensembles de populations au rejet de tout les modes de vies non-musulmans : modes de vies pour le principal fondés sur la liberté, les libertés individuelles

.

Il faut avoir présent à l’esprit que le coran est incompatible avec " Les Lumières " associées aux philosophies non-matérialistes de la volonté de domination* ( *athéisme )*2 qui ont été et sont toujours les ferments de notre Culture, notre Humanité

( *2 : ici de rappeler, par exemple, que dans notre pays " Les Droits des Femmes " ont tous été obtenus contre les religions - ce qu’ont bien du mal à admettre la plupart des personnes ayant reçues une « éducation » religieuse )

.

En fait il ne suffit pas ... entendre les dé-radicalisés dire qu'ils désavouent l'idéologie islamiste - ce que tout vrai républicain est en droit d’attendre de la part de la très grande majorité des populations originaires des pays dominés par les musulmans, régions de monde où sont persécutés plus particulièrement les athées et les homosexuels, c’est de brûler le coran – certains parmi les hommes et surtout parmi les femmes issus des pays islamiques ou islamisés de force ont dors et déjà réduit en cendre les idéologies islamistes générée par le coran en s’appuyant sur la pensée critique athée, féministe et libertaire de ce même coran - autant dire par un procédé efficace de déconstruction, de dé-radicalisation, cette fois, menée à son terme – CRAB – 25 Octobre 2016

I

Suites : Lectures comparées

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

I

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/11/lectures-comparees-5619808.html

 

09/09/2015

Le petit monde de Stéphane

Charlemagne, Einstein, Épicure, Femen, laïcité, Olympe_de_Gouges, Élisabeth_Badinter, La_Fontaine, Stéphane_Bern

Le blasphèmene tue pas, le fanatique tue !

 

Dans '' Secret d'histoire '', sur les traces du barbare et du fanatique religieux Charles 1er le Grand, plus particulièrement GRAND criminel de guerre restaurateur avéré de l’Empire romain en Occident, Stéphane Bern le bien-heureux, la mine réjouie, nous dit, en guise de conclusion, que Charlemagne est, in fine, « le père fondateur de l'Europe » - dès lors, on comprend mieux pourquoi les françaises et les français éclairés, lors du référendum, ont dit non à l'Europe ce n'est plus vraiment un secret, mais, d'un secret à l'autre, chaque téléspectateur aura pu se rendre compte que Stéphane Bern est un grand lettré, le digne fils des lumières, au point que l'on est en droit de se demander : pourquoi n'est-il toujours pas le conseiller premier en titre de la reine d'Angleterre ? - Crab – 09 Septembre 2015

 

Suites : Dans le jardin de l'athéisme

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/08/dans-le-jardin-de-latheisme.html

°

Le monde des cigales

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/09/08/le-monde-des-cigales-5681563.html

 

 

08/09/2015

Le monde des cigales

La cigale et la fourmi.png

Épicure chantait

ou Dieu veut empêcher le mal et ne le peut, ou il le peut et ne le veut,
ou il ne le peut ni ne le veut, ou il le veut et le peut.
S'il le veut et ne le peut, il est impuissant ;
s'il le peut et ne le veut, il est pervers ;
s'il ne le peut ni ne le veut, il est impuissant et pervers ;
s'il le veut et le peut, que ne le fait-il ?

°

Spiritualité athée

Dieux matérialisés à travers les arts, façonnés par la main de la femme ou de l'homme artiste, il n'y a que ces dieux qui soient éternels - c'est donc une raison majeure de faire humainement partager au plus grand nombre l'envie de vivre

Aussi longtemps que solaires, été comme hiver, les cigales chanteront, tant bien que mal, les fourmis sectaires, cyniques se mureront, verseront leur bile inexorablement du coté ou le plateau de la balance s'affaisse sous le poids de l'égoïsme

Les Femen telle la cigale de La Fontaine ne sont pas comme la fourmi sous-servitudes ni ne sont les esclaves vivant dans la dépendance idéologique exprimée communément à travers l'infantile et égoïste « je crois, donc j'existe » banalisé à la place de« je pense, donc je suis » - un « je crois, donc j'existe », résultant d'un bricolage idéologique émanant de « docteurs » ou de « savants », de charlatans - devrais-je dire - qui se chargent, à longueurs d'années, de polluer ou d'endoctriner toutes sortes de populations qui, certes il faut bien en convenir, sont néanmoins bien trop souvent crédules

Contrairement à ce que pense les pudibonds et les pudibondes qui se cachent derrière un féminisme de basse-cour en réalité consciemment ou inconsciemment encore dépendants d'une éducation religieuse qui laisse dans les esprits les traces indélébiles de la soumission, les Femen dépassant la pauvreté intellectuelle religieuse, ne se laissent pas pour autant impacter, dépasser par un système de pensée des plus cyniques qui, en fin de compte, se proposede ne prêter attention qu'à la réussite de spéculateurs sansscrupules gravitant parmi les sommités « qui comptent » dans le monde de la finance, une sorte de « gentry »de basse cour bien installée dans une bulle triplement cadenassée pour mieux se tenir à l'écart de toutes les tentatives d'utiliser l'argent comme un outil de convivialité, porteur, souteneur d'un projet de civilisation

Oui, les Femen montrent leurs seins, et alors, c'est du même niveau d'exigence, d'excellence quand Diogène se montrant nu campé devant son tonneau pour à la fois symboliquement et dans les faits s'inscrire dans une démarche partagée par des femmes et des hommes abandonnant leurs religions pour louer, glorifier la fécondité de la vie humaine, en se définissant solidaires pour entreprendre la déconstruction de toutes les formes de cynismes et de s'employer dans une lutte sans merci contre l'agitation entretenue par des individualités issues d'une partie de l'élite « intellectuelle », issues de la classe politique tous plus cyniques ou plus  crétins les uns que les autres et surtout en mal de pouvoir   - Crab - 08 Septembre 2015

Suites:

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/07/30/robespierre-et-olympe-de-gouge-5419725.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/08/02/in-vino-veritas-mais-pour-le-csa-5665691.html