Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/03/2016

Viol de l’intimité

avocate de l’ado battue.png

Sébastien Roselé - 04 Mars 2016

Le père, la mère et l’oncle à la barre du tribunal. Ce vendredi après-midi, ils étaient tous les trois jugés à Meaux pour avoir violenté leur fille et nièce, une adolescente de 17 ans, élève dans un lycée d’excellence.

Les parents, français d’origine sénégalaise, ont été condamnés à huit de prison avec sursis et l’oncle a été relaxé, « au bénéfice du doute », a dit le juge. La jeune victime était absente à l’audience.

C’est le père, âgé de 45 ans, qui assume seul cette violence et disculpe son frère, de 32 ans, et son épouse, 37 ans. Inséré socialement, le père de famille raconte le début de ce déchaînement de violence qui s’est produit à Meaux, le 23 janvier dernier. « J’ai voulu vérifier quelque chose sur son portable [NDLR : celui de sa fille]. Elle a commencé à trembler. J’ai donné à sa mère le téléphone parce que je ne suis pas très à l’aise avec les nouvelles technologies. »

Et c’est là que les parents découvrent les insultes que la lycéenne aurait utilisées pour qualifier ses parents dans des conversations privées avec des amis. La mère dit avoir aussi découvert que la lycéenne aurait envoyé à une amie des photos de ses deux petites sœurs nues.

Examen gynécologique et menaces d’excision sur le champ

L’adolescente reçoit dès lors des coups de poing, des coups de ceinture. Des insultes, aussi. Furieuse de découvrir, en continuant à fouiller dans le portable de sa fille que celle-ci a un petit ami, la mère se livre sur elle à « un examen gynécologique » sommaire pour reprendre les mots du juge, pour voir si elle était toujours vierge. Mais ce n’est pas tout. Toujours aussi furieux, le père coupe les cheveux de sa fille. Pendant que la mère se saisit d’un couteau en menaçant de l’exciser sur le champ.

A la barre, le père tente de se défendre mais en réalité s’enfonce davantage : « Si on avait voulu l’exciser, on l’aurait fait quand elle était en vacances au Sénégal. […] Elle a 17 ans, c’est techniquement impossible. » L’avocat des parents, qui a mis en avant ses origines togolaises, a tenté de voler au secours de ses clients : « Est-ce que couper les cheveux en Afrique est une punition ? » Oui, ont répondu les parents.

Me Sandrine Doffou, l’avocate de la lycéenne, n’a pas mâché ses mots. « Je n’ai jamais fait état de mes origines depuis que je plaide. Mon père est d’origine africaine. (…) Non, ce n’est pas culturel de battre ses enfants. Non, ce n’est pas culturel de couper les cheveux. Non on ne peut pas violer l’intimité d’un adolescent. […] Je suis convaincue que si l’on était au Sénégal, ils seraient condamnés de la même façon. »

La procureure avait demandé des peines de six mois de prison ferme pour le père et l’oncle avec incarcération à la fin de l’audience. Et huis mois ferme mais sans incarcération pour la mère. Les juges ont été moins sévères – Fin de l’article -

I

[ C’est bien regrettable que la Justice ait épargné la mère, c’est elle qui a dénoncé sa fille, procédé à ce sordide « examen gynécologique » - elle savait parfaitement ce qu’elle faisait en informant toute la famille que sa fille avait un " petit ami "

C’est d’autant plus regrettable que la victime a deux jeunes sœurs qui un jour risqueront de se voir mariées forcées - Crab – 7 Mars 2016 ]

I

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2011/05/virginite.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/le-paradis-d-allah/

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/polemikos-2015.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Sh%C3%A9h%C3%A9razade+-+SUITE


07/04/2015

Le mensonge ecclésiastique

André_vingt_Trois,Athéophobie,Dalil_Boubakeur,chrétiens_d'Orient, Concordat,Daech,IVG,féminisme_universel,homophobie, islam,Laïcité, mariages-forcés, pape_François,écoles

Pour l'intelligence humaine, dès qu'on cesse de lutter activement contre l'obscurantisme religieux, dès qu'on se met à croire bêtement sans preuves, '' on '' se dirige vers une catastrophe

°

5 Avril : André Vingt-Trois*1 était l'invité du " Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro "

*: ne pas compter sur moi pour l'appeler '' monseigneur ''

 

Dans son rôle de Savonarole, l'an passé, il avait fustigé l'ouverture du mariage aux couples homosexuels, à présent il note qu'on est en train d'emballer toutes les religions dans un gros paquet, notamment en raison des problèmes posés par l'Islam

Il dénonce, une sorte d'immaturité ", une dérive, un durcissement de la laïcité à propos de l'affiche « censurée » par la RATP

Ce cynique personnage se garde bien de rappeler qu'il est à la tête d'un petit monde de privilégiés, et rien n'empêche ce figurant de l'obscurantisme de se mêler de ce qui ne le regarde pas : il regrette que le '' délai de réflexion '' lors d'une interruption de grossesse volontaire '' a été supprimé ( en outre il n'a toujours pas compris que les familles sont « structurellement » toutes aussi nombreuses que les modes de vies des françaises et des français, que la famille du type modèle « catholique » ne concerne que les catholiques... )

« Il y a un courant de la laïcité qui veut le silence sur le fait religieux»

« On devient muet dès lors qu'il y a un enjeu de croyance.», dit-il

Une matinée consacrée aux religions sur une des chaînes de la télévision publique sans que ne soit prévu en contrepartie une matinée consacrée aux philosophies de l'athéisme

Ça me fait penser aux bigots qui réclament l'enseignement du fait religieux à l'école mais pas l'enseignement du fait athée, en fait sans autres intentions ( contre la laïcité ), que la tentative de réintroduire ce qu'ils nomment dieu à l'école, mais pour Dédé, tout ce qui touche à l'égalité, vous en conviendrez, n'est pas assez vertical, à noter que sa position en faveur des voiles islamiques fait apparaître au grand jour « son bon son coté mahométan » dès qu'il s'agit de l'égalité entre femmes et entre femmes et hommes, le cardinal est aux abonnés absents ou égaré sur '' le chemin du Nord ''– à mon sens, Dédé devrait se convertir à l'islam -

À la tête d'un de ces petits mondes de l'obscurantisme, Dédé ose se plaindre, ( sans vergogne ) de l'immaturité supposée de tous ceux qui ne sont pas de sa caste quand la survivance des églises, ( comme sous l'ancien régime ), est pérennisée par la manne que représente le détournement de l'argent public ( l'argent de tous les contribuables ) pour financer l'anti laïque Concordat et les écoles confessionnelles – d'ailleurs, n'avait-il pas déclaré précédemment, dans une dépêche de l'AFP, que selon lui : « la bible est plus importante qu’un parlement »

«  notre grand mature », '' grand responsable devant l'éternel, ''s'inquiète du sort des chrétiens d'Orient mais ne s'est jamais inquiété ( au même titre que tous les papes logés dans les palais du Vatican) de l'assassinat ou de l'emprisonnement des athées par qu'ils sont des athées dans les pays où les musulmans sont majoritaires - chercher l'erreur -

Les problèmes posés par l'islam - sur ce point d'accord ils sont légions mais «  André vingt trois » à désormais un imitateur en la personne de Dalil Boubakeur qui entend doubler le nombre de mosquée d'ici peu en réclamant gratuitement un site aux municipalités, ce qui ne manque pas d'un certain culot quand à notre époque '' on '' ne trouve pas aisément de terrains pour construire et loger les mal-logés ou pas logés du tout, ni pour doubler le nombre ( un manque cruel ) de logements étudiants

L'argument des plus fallacieux est inchangé depuis 10 ans, « nous prions dans la rue parce que la mosquée est trop petite », en réalité marque le refus de s'adapter en proposant plusieurs offices

En résumé ce qui marche le mieux pour « nos braves clergymen » demeure le mimétisme ( en valeur ajoutée violent n'est pas de trop ) - pas de quoi s'en étonner  car affirmer moins, affirmer mieux, questionner davantage, tout simplement ( trois fois hélas ) penser n'est pas dans leurs attributions - Crab 7 Avril 2015

 

Suite :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/la-vie-eternelle.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/05/la-vie-eternelle-5597867.html

°

http://hedonisme.blogs.lalibre.be/archive/2013/09/21/le-repos-du-guerrier-1117186.html

 

 

 

05/04/2015

La vie éternelle

athéophobie,islam,France,homophobie, féminisme_universel,Laïcité, mariages-forcés, Kenya, pape_François, chrétiens_d'Orient,sciences, société, écoles, Daech

Kenya - Garissa

 

Après l'attaque de l'université de Garissa

" Le sang va couler à flots rouges dans les villes du Kenya "- les shebab -

Une annonce '' porte la mort '' vient résumer le peu d'importance qu'accordent les islamistes à la vie d'autrui y compris de leurs propres vies puisque croyants fermement à la vie éternelle après la mort, ils sont sûrs d'être choisis par leur dieu puisque, selon le coran, ce ne sont pas eux qui tuent mais Allah ( le commando avait laissé partir les étudiants musulmans et gardé les autres otages avant, tout en riant, de leur tirer dessus... ), ils ne trouvent rien de mieux ( faute de munitions pour poursuivre le massacre ), et sans regret de se faire exploser

 

Quand le monde comprendra qu'on ne peut combattre les idées djihadistes ou toutes les formes de négations de la vie ( athéophobie, sexisme, homophobie et antisémitisme ) y compris émanant de religions en apparence plus paisibles sans s'attaquer aux racines sources de cécités collectives, dont pour l'essentiel est la croyance dans la vie éternelle après la mort et à je ne sais quel jugement dernier ?

 

La déconstruction de toutes ces idéologies mortifères monothéistes passe, dans notre pays ( il faut le rappeler sans relâche ), par l'abrogation du Concordat, mettre fin au financement des écoles confessionnelles sinon nous n'en finirons jamais avec cette grotesque idée que nous ne sommes que de passage sur terre la notion la plus dévalorisante, la plus déshumanisante jamais inventée par quelques cerveaux fêlés en mal de domination

 

Est-il besoin de rappeler que François ( le pape des pauvres d'esprits ),patron du club des petits lapins, boxeur à ses moments perdus, a justifié, au nom de sa mère, la tuerie des Charlie, et ce charlatan pitoyablement de se lamenter sur le sort réservé au chrétiens d'Orient, sans jamais, ( lui et ses prédécesseurs ), avoir dit un seul mot pour dénoncer l'assassinat ou l'emprisonnement des athées et des homosexuels dans les pays ou régions du monde à majorité musulmans ?

 

À ce jour aucun mouvement ou association religieuse ne s'est jamais manifesté ni mobilisé pour condamner l'emprisonnement ou l'assassinat d'athées, mais dans l'actualité ce pape estime et ne manque pas de faire observer que la '' communauté internationale '' ne se manifeste pas suffisamment pour défendre les chrétiens d'Orient

 

Compte tenu de la situation internationale, quand les agressions ou les crimes islamistes ne se comptent plus, sans se préoccuper de procéder à la critique athée du raciste et sexiste coran ni de rappeler la barbarie d'un prophète criminel de guerre ( il a fait décapiter des poètes, c'est à dire les journalistes de l'époque- ) et pédocriminel ( en tant que chef de tribu, il force une fillette de six ans à l'épouser et lui inflige un rapport sexuel à neuf ansun chef de tribu respecté, pris pour modèle dans le '' monde musulman '' ) c'est participer ou se rendre en tant qu'« intellectuel » ( façon Plenel - dit l'imprécateur ) complice de toutes les dérives générées par l'ensemble de ces « textes sacrés », que l'on soit né en Occident ou en Orient

 

Shebab signifie littéralement, « jeunes », si nous ne voulons pas que nos jeunes à leur tour deviennent, pour une partie d'entre-eux, des shebab ou des supporters de l'État islamique, de l'Arabie Saoudite, de l'Iran et j'en passe au Maghreb... et ailleurs...ou encore, dans notre pays ( contre le féminisme universel ), devenir des militants contre la mixité ou partisans fondamentalistes, de l'abaissement du statut des femmes, ce n'est pas Platon, ni Aristote, ni Averroes ou pire que tout Avicenne qu'il faut leur enseigner mais Leucippe*1, Démocrite, Épicure, Lucrèce...

 

*1 :« Il ( Leucippe ) estimait que toutes les choses sont illimitées et se transforment mutuellement les unes dans les autres, et que l'univers est à la fois vide et rempli de corps. » ( Diogène Laërce, IX, 30 ) - ce qui retire aux dieux toutes potentialités spirituelles, rend les arrière-mondes impossibles, casse dans l'espace public le monopole de la spiritualité qu'accaparaient les religions ;

l'éviction du divin, désormais supplanté par la reconnaissance publique de la vie de la conscience humaine arrimée à la seule dimension du réel crée, de l'antiquité à nos jours, depuis Leucippe une lignée de penseurs insoumis - un fil de la joie ou du plaisir que ne cesserons lucidement de tisser les philosophes contre les mortifères religions pour que nous puissions, à notre époque, vivre en républicains convaincus ( laïques par défaut ) - en attendant politiquement mieux -

 

Contre l'idée saugrenue et mortifère de la vie éternelle après la mort, je reproduis, ici, une fois encore, l'actualité Kényane m'y oblige, un texte d'Épicure :

La mort supprime toutes les sensations, il n'y a rien à craindre de la mort !

Maintenant habitue-toi à la pensée que la mort n'est rien pour nous, puisqu'il n'y a de bien et de mal que dans la sensation et la mort est absence de sensation. Par conséquent, si l'on considère avec justesse que la mort n'est rien pour nous, l'on pourra jouir de sa vie mortelle. On cessera de l'augmenter d'un temps infini et l'on supprimera le regret de n'être pas éternel. Car il ne reste plus rien d'affreux dans la vie quand on a parfaitement compris qu'il n'y a pas d'affres après cette vie. Il faut donc être sot pour dire avoir peur de la mort, non pas parce qu'elle serait un événement pénible, mais parce qu'on tremble en l'attendant. De fait, cette douleur, qui n'existe pas quand on meurt, est crainte lors de cette inutile attente !
 Ainsi le mal qui effraie le plus, la mort, n'est rien pour nous, puisque lorsque nous existons la mort n'est pas là et lorsque la mort est là nous n'existons pas. Donc la mort n'est rien pour ceux qui sont en vie, puisqu'elle n'a pas d'existence pour eux, et elle n'est rien pour les morts, puisqu'ils n'existent plus. Mais la plupart des gens tantôt fuient la mort comme le pire des maux et tantôt l'appellent comme la fin des maux. Le philosophe ne craint pas l'inexistence, car l'existence n'a rien à voir avec l'inexistence, et puis l'inexistence n'est pas un méfait.
EPICURE, Lettre à Ménécé

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=La+mort+n%27est+rien+pour+nous

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/la-mort-n-est-rien-pour-nous-epicure/

Crab 5 Avril 2015