Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/02/2017

Une Femen condamnée

Exhibition sexuelle : une Femen condamnée


Extrait de presse :
[ …/... ]
« Le caractère cultuel du lieu où a été commise l'infraction supposée a manifestement pesé dans la décision de la cour d'appel », a estimé Me Tewfik Bouzenoune. Une analyse partagée par l'avocat de la partie civile, Me Laurent Delvolvé. «Cette décision est la juste reconnaissance du fait que tous les agissements ne sont pas autorisés au sein d'une église», a déclaré le conseil du curé de l'église de la Madeleine, à qui l'ex-Femen devra payer 2.000 euros de dommages et intérêt, en plus des frais de justice.
Me Bouzenoune dénonce donc un retour du «délit de blasphème, pourtant supprimé en droit français», et un «deux poids deux mesures ». Il cite en effet le cas d'une Femen qui avait mené une action au Musée Grévin en 2014. Condamnée en première instance pour exhibition sexuelle, elle avait finalement été relaxée en janvier devant la cour d'appel de Paris. « La justice retient le délit d'exhibition sexuelle dans une église, mais pas dans un musée… Cela revient à retenir une circonstance aggravante selon que le délit supposé a été commis dans un lieu cultuel ou non. C'est proprement scandaleux au regard de la loi de séparation de l'Église et de l'État», avance Me Bouzenoune.
Après la relaxe en appel de la Femen du Musée Grévin, Éloïse Bouton devient la première Femen à être condamnée en France pour exhibition sexuelle. La jurisprudence est encore mouvante sur le sujet: dans son arrêt de relaxe, la cour d'appel de Paris avait estimé que l'exposition d'un corps nu de femme, «en dehors de tout élément intentionnel de nature sexuelle », ne pouvait être qualifiée d'exhibition sexuelle. En mars 2016, trois Femen poursuivies pour les mêmes faits avaient aussi été relaxées, après une action contre Dominique Strauss-Kahn devant le palais de justice de Lille, où il comparaissait pour proxénétisme. Le conseil d'Éloïse Bouton a déjà annoncé son intention de se pourvoir en cassation. Par Edouard de Mareschal - ( http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/02/15/01016-... )

I
Le NU, c’est l’animal humain dans sa plus belle robe, mais qui donc s’en plaindrait ?
Cloué sur une croix, pratiquement nu, à peine vêtu d’un extravagant cache-sexe, la tentative saugrenue de soustraire des regards les plus coquins, à l’ultime seconde de vie, la dernière et libératrice érection du Christ tout juste avant que ne s’affiche sur son visage une dernière et bien décevante grimace ;
personnage fictif éminemment pernicieux et mystificateur, il aurait selon ses bailleurs inventé « le péché pour tous » avec cette niaise prétention à lui seul de racheter l’humanité - visible dans les églises la poitrine nu pour la plus grande jouissance de ses adoratrices hétéros et adorateurs Gays, il s’entend que la « représentation » dans les églises de cette créature masculine née de la maladie d’illusions ne pose aucun problème de conscience à « nos » défenseurs des « bonnes mœurs » qui n’y voit pas la plus petite sexualisation du corps de leur idole

Éloge
À nos bien-aimés bigot-e-s n’attendons pas pour leur poser la divine question qui fâche : dès-un peu avant Mai 68, plus sûrement à partir de la libération sexuelle due pour l’essentiel aux femmes pour les femmes ainsi qu’aux libertin-e-s, pourquoi la majorité d’entre-elles allaient, sans-être accompagnées, si souvent se recueillir à l’église ou parfois se faire cueillir derrière l’église, juste à coté de la tombe de leurs grands-parents ? - CRAB
 
 
Suites - Blasphème - déroulé d’articles :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Blasph%C3%A8me

I
Suites 2 : L’athéisme à l’école
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/latheisme-lecole-chapitre-n1.html
 
 
 

24/09/2016

Djemila Benhabib et le cancer islamique

Djemila Benhabib.png

Djemila Benhabib […] a grandi en Algérie qu’elle a été contrainte de fuir en 1994 après la condamnation à mort de sa famille par le Front islamique du djihad armé ( FIDA ).

Le procès

« […] il s’agit d’un procès en diffamation que m’intente une école islamiste derrière laquelle on retrouve les Frères musulmans. »

Le burkini

« […] En voyant ces burkinis sur les plages de Nice, ville endeuillée et meurtrie, je me dis que l’on ne respecte plus rien. […] Cette insensibilité par rapport au contexte me pose problème sans parler de tout ce que ce que le burkini véhicule comme idées rétrogrades par rapport à la femme. Je rejette viscéralement ce costume. Il est pour moi une insulte et une insulte faite à toutes les femmes. »

Le terrorisme islamique

« Le terrorisme n’est pas né en Europe. Il est né dans les pays du Maghreb et au Moyen-Orient. La révolution islamique s’est d’abord faite en Iran. Une ampleur nouvelle a été donnée en Europe à cause de l’instrumentalisation d’une bonne partie de l’immigration. On lui fait croire qu’elle est victime des méchants Français, Belges… Y compris au Québec qui n’a pourtant aucune histoire coloniale mais qui est pointé du doigt comme étant raciste. Ce sont toujours les mêmes arguments qui sont assénés quel que soit le passé historique du pays ! Cela veut dire quoi ? Tout simplement que nous faisons face à une même stratégie, une même rhétorique qui se résume à un couple infernal : victimiser les musulmans et culpabiliser le pays d’accueil quel qu’il soit. Il faut sortir de ce paradigme car s’il y a bien une chose qui caractérise chaque individu, c’est sa responsabilité. »

Les partis de gauche et le communautarisme

« […] Le rapprochement de cette gauche avec l’islam politique remonte à la révolution iranienne qui n’aurait pas connu le succès sans l’implication de la gauche iranienne d’abord, mais aussi et surtout de la gauche française […] le premier à avoir évoqué la « spiritualité politique » fut Michel Foucault. Lui et d’autres, comme Sartre, ont donné une caution à cette révolution. Le début de nos ennuis remonte à cette époque. […] Être critique vis-à-vis de l’islam, c’est prendre le risque d’être taxé d’islamophobe… On est dans la confusion la plus totale. Je pense qu’il y a un acquis depuis les Lumières qui est celui de la critique des religions et cela vaut pour toutes les religions. […] Or ce que veulent les islamistes aujourd’hui, c’est précisément nous couper de cette humanité, nous enfermer à double tour dans une cage ethnique et religieuse […] Nous devons réapprendre à défendre nos valeurs sans honte et ça, les Occidentaux ont beaucoup de mal à la faire. Autant nos adversaires sont décomplexés, autant nous sommes hésitants, […] »

Les États qui soutiennent l’islam politique

« […] N’eût été l’accord Arabie Saoudite-Etats-Unis depuis 1945, pétrole contre sécurité, la configuration du monde aurait été différente. Car les relations internationales ont été configurées à partir de cette contradiction principale, à savoir le fait que l’une des plus puissantes démocraties du monde a pour allié une théocratie de droit divin. C’est absurde, mais c’est ainsi. […] » - Publication par " Libres penseurs athées "

I

Thématiques corrélées les unes aux autres - du blasphème à la laïcité, de la liberté de conscience et d’expression à l’égalité des sexes

Que dire, sinon ainsi que l’affirme, non sans raisons, Salman Rushdie, et l’avoir bien présent à l’esprit : " l’islam est le cancer de nos sociétés "

Les islamistes champions hors catégorie de l’inégalité des sexes tant au Québec qu’en France cultivent l’art de se présenter comme des victimes

Et quoi de plus sensationnel qu’une victime « issue de la diversité » ? - Hors en France 28 % des musulmans pensent que la charia est au-dessus des lois de la République, ce qui n’est pas sans rappeler les pires périodes du fanatisme religieux ;

nos gouvernants et les pouvoirs publics ne peuvent plus se contenter de parler d’une minorité sans réagir avec la plus grande fermeté ?

À ce féminisme halāl des enfoulardées et enburkinidées qui n’a jamais œuvré des deux cotés de l’atlantique qu’à la promotion de l’islam, c’est-à-dire d’un particularisme religieux, Djemila Benhabib oppose un féminisme résolument harām, tourné vers l’universel le seul féminisme qui vaille

Dans ce procès, c’est le droit de toute la société à la liberté d’expression qu’elle défendra

Ne comptons sur les socialistes et les écolos de France pour la soutenir et l’en remercier

Quand aux droites elles combattent si maladroitement l’islam que moins elles en font c’est pour le mieux dans l’intérêt de nos sociétés – Crab – 24 Septembre 2016

I

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/09/la-nudite-le-voile-et-lentreprise_23.html

I

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/09/23/la-nudite-le-voile-et-l-entreprise-5851492.html



23/09/2016

La nudité - le voile et l’entreprise

Psyché et Cupidon.png

Assémat : Psyché et Cupidon

I

Correspondance sur la nudité, le voile et l’entreprise

Lettre ouverte aux citoyennes musulmanes « voilées et féministes »

Extraits :

[ … ]

...vous êtes féministes et voilées, j’avoue avoir du mal à comprendre. Parce que le voile, voyez-vous, fait justement partie de ces marqueurs sexués et sexistes que l’ « on » impose aux femmes, et rien qu’à elles

[ … ]

Vous poursuivez en disant que nous ne pouvons pas savoir si le « foulard » est un signe religieux. Là encore, je dois être bien ignorante, mais je reconnais humblement n’avoir jamais rencontré une athée voilée.

[ … ]

Comment, alors, pouvez-vous espérer nous faire oublier que partout dans le monde musulman, le voile est imposé aux femmes par ceux qui ont fait de l’islam une idéologie politique ?

[ … ]

Mesdames, si comme moi, vous voulez lutter pour l’égalité entre les hommes et les femmes – une égalité pleine et entière, inconditionnelle -, ôtez ce voile, car c’est cheveux au vent que des femmes musulmanes, partout dans le monde, affirment avec force et détermination, souvent au péril de leur vie, leur liberté.

[ … ]

Sur la nudité :

Je suis certainement bien ignare, mais j’ai d’ailleurs toujours eu l’impression que la pudeur était un concept utilisé dans l’immense majorité des cas pour normer le comportement des femmes, tandis que les hommes restaient libres de se balader dans les tenues qui leur plaisent, couvrant ou découvrant telle ou telle partie de leur corps en fonction de critères aussi objectifs et asexués que le climat. Et je ne parle évidemment pas ici des organes génitaux, que notre société renvoie de manière somme toute assez égalitaire à la sphère privée, qu’on soit homme ou femme. - Publié sur le site " Femmes sans voile " le 16 septembre 2016 par Nadia Geerts

 

Le NU, c'est à dire l'animal humain dans sa plus belle robe n’est absolument pas interdit de représentation dans le domaine ou l’espace public : entre-autres, les camps de naturistes sont légaux, le NU ou la nudité sont autorisés dans les Arts ( peinture - sculpture, gravure, architecture, etc. ), le cinéma, parfois dans la danse ( danseurs et danseuses nues ), la photographie et la nudité peut-être décrite " érotiquement " notamment dans le roman, la poésie etc.

Sur le voile, c’est d’abord de rappeler ce qui relève de la laïcité, c’est-à dire le droit de ne pas croire ou croire

Hors, le voile ne relève pas de la religion : avant tout il a pour fonction de essentialiser les hommes au nom d’une fausse pudeur car la pudeur c’est preuve de retenue, hors le port volontaire du voile ou du vêtement islamique n’est rien de plus que l’expression d’une exhibition comptant parmi les plus malsaines, en outre contre la liberté le voile est le marqueur d’une discrimination sexuelle, de l'inégalité femmes-hommes, le porte drapeau moyenâgeux d’un reliquat de patriarcat

Dans les faits, la réalité, les buts sont éternellement inchangés, la religion et plus particulièrement le cancer islamique avec l’idéologisation du corps de la femme n’a pas d’autre véritable enjeu que de tout mettre en œuvre dans notre société pour traquer, chasser, voire éradiquer le sexuel et plus particulièrement interdire le sexe exclusivement aux femmes d’où les bouffées de délires sans cesse renouvelées à propos de la virginité des jeunes filles

Faut-il interdire les signes religieux sur les lieux de travail ?
Plus d’une française ou un français sur deux se déclare sans religion, ce qui ne signifie pas qu'ils sont dépourvus de spiritualité dans la mesure ou la spiritualité c'est la vie de la conscience, en effet, contrairement aux croyants ils existe également de nombreuses façons de vivre, de privilégier la recherche de l’éthique, soit sans se référer au surnaturel, mais ce sont toujours les mêmes qui posent problème, avec cette prétention, en tous lieux, de vouloir imposer leurs convictions : l’idée d’un Dieu à la fois personnel et omnipotent, plus particulièrement leur dieu ;
ce prosélytisme, cet affichage, cet exhibitionnisme se manifeste en tous lieux, au quotidien notamment à travers d'incessants assauts théocratiques contre la laïcité, contre l'enseignement d'une partie des savoirs enseigné dans l'école de la République, autant d'agissement dans le plus grand mépris de la conscience des incroyants, des agnostiques, des déistes ou des autres croyants respectueux des valeurs républicaines
Il est des lieux appropriés, réservés à la pratique des cultes ou chez soi, soit ailleurs que dans le domaine privé de l'entreprise destiné à recevoir tous les citoyens ou citoyennes quelque soient leurs convictions philosophiques ou croyances religieuses
Employés et dirigeants se retrouvent pour participer à l'objectif de développement de l'entreprise et non pour subir le prosélytisme ou les inconvénients de croyances diverses ou variées que des catégories d'individus toujours à la recherche de privilèges veulent imposer pour organiser les horaires, changer les jours travaillés en fonction exclusivement de leurs convictions religieuses

Le prétexte est presque toujours le même, c’est de rappeler qu’il existe des jours fériés pour les chrétiens pour réclamer des jours fériés pour le judaïsme et l’islam en omettent ( au passage ) de proposer des jours féries pour l’athéisme - bien à vous - Crab - 23 Septembre 2016

 

Suites : Lever l’omerta

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/09/abattage-rituel-lever-lomerta_18.html

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/09/21/abattage-rituel-lever-l-omerta-5850605.html