Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/03/2017

Les-audacieuses

Anne_Sinclair, Bleustein-Blanchet, Élisabeth_Badinter, féminisme, Jean_de_La_Fontaine, Jean_Meslier, mœurs, Ninon_de_Lenclos, Olympe_de_Gouges

Marie Laurencin - la répétition
.
Parité ou Audace, que retenir ?

Ni dans le passé ni à notre époque, conscientes de la ressemblance de genre, aucune d’entre les audacieuses n’aurait cautionné le discours irraisonné de la victimisation des femmes qui caractérise certaines associations « féministes » - ni réclamer la parité par le biais de la loi sans éprouver un profond malaise ni se sentir profondément humiliée*1, sinon il y a lieu de se poser la question : comment se fait-il qu’en Pologne: les-enfants sortent le soir sexiste de l'école alors que 99 % des enseignants sont des femmes ? – qu’apprennent-elles à leurs-élèves en petite section dans la journée ?

.

C’est l’indépendance et l’obstination qui anime ces femmes libres
Les-audacieuses sont les femmes d’hier et d’aujourd’hui, celles qui ont pris le chemin de la liberté en Occident et ailleurs, elles transgressent les règles et se moquent des-interdits, leurs passions font tomber les barrières du genre - c’est de ces femmes là dont-on peut dire quelles sont l’avenir de l’Homme
Vidéo, extrait du documentaire " Les audacieuses ",
diffusé par France 5:
http://blvids.free.fr/Revolution%2089%20O.%20de%20Gouges.mp4

I

*1 : en démocratie la loi doit s’appliquer dans les cas avérés de discriminations ou pratiques intolérables ( excision, port du voile, mariages forcés, crimes d’honneur, contrôle insupportable de la virginité, par exemples ) dont sont victimes des fillettes et des femmes issues de milieux ou de sociétés attardés dont les pratiques religieuses ou « culturelles » moyenâgeuses sont autant d’atteintes à l’intégrité physique et morale des fillettes et qui plus-est plus largement blesse profondément la dignité des femmes libres s’étant émancipées envers et contre tout - CRAB

I

Suite : 21 rue de la Boétie
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/21-rue-de-la-boetie.html

I

Suites 2 : ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/02/elements-de-re...

27/10/2016

Athées et sans religions

Aristippe_de_Cyrène, Athéisme, Démocrite, , Élisabeth_Badinter, Épicure, Georges_Sand, Leucippe, Lucrèce, Nietzsche, Olympe_de_Gouges, Théogonie_d’Hésiode

La couronne de pampres - 3e siècle avant notre ère

Tarente musée archéologique

I

Le passé dévoilé - le présent agissant

La société française avance dans le sens d’une profonde sécularisation,

en 2016, grâce à l’imagination des poètes et à l’expérience des philosophes penseurs de l’immanence présents et agissants dans les sociétés de la Grèce Antique, grâce à la philosophie des Lumières, grâce à la science et aux découvertes scientifiques, grâce à la pensée critique athée et féministe des religions les athées et les sans-religions n’ont jamais été aussi nombreux, désormais en France ils sont majoritaires ;

ce Fait de Société ne doit rien au hasard, entre gentes et gents de bonne foi nous savons que nous sommes vaccinés presque naturellement contre les tourmentant, insipides et finalement nocifs monothéismes, car nous savons aussi par les poètes de la Grèce Antique, inspirés par les Muses, que " les vérités " sont infiniment plus dangereuses que les mensonges – CRAB – 27 Octobre 2016

I

La Persistance de la mémoire

[ - Il y a là comme une sorte de " devoir de mémoire ", un message sacré dans cette recherche des origines : les Muses et leur mère chantent le monde en commençant par le commencement - Hésiode, Théogonie - ]

I

[ - Les Muses : nous savons dire beaucoup de pseudea, beaucoup de mensonges, beaucoup de fictions, et quand nous voulons nous pouvons aussi dire beaucoup de vérités - Hésiode, Théogonie - ]

I

Poème ( Extrait )

Je m’appelle Barbara – ça compte un nom, un prénom ! –, ça veut dire « bla-bla-bla ». Ça veut dire que je suis une barbare. Et c’est un prénom que j’ai choisi, c’est-à-dire que je m’appelle Laure Sylvie Barbara, et j’ai choisi Barbara. Les barbares, pour les Grecs, c’est ceux qu’on ne comprend pas. Donc, ils parlent et on ne sait pas ce qu’ils disent.

[ … ]

les hommes sont enceints des muses.

Et ce qu’il y a de magnifique c’est que l’enthousiasme, donc le souffle, comme ça, se balade, se transporte depuis la muse via le poète, via le rhapsode – c’est-à-dire celui qui chante et qui interprète les poèmes –, jusqu’aux auditeurs, et il y a une chaîne d’enthousiasmés qui est comme une chaîne d’anneaux qui sont aimantés les uns par les autres.

Le plus clair pour comprendre ça c’est de prêter attention au début de chacun des grands poèmes fondateurs de la Grèce et du grec : l’Iliade, l’Odyssée et la Théogonie d’Hésiode.

[ … ]

Et ce qu’il y a de très beau c’est que les premiers mots que disent les muses à Hésiode c’est : « Nous savons dire beaucoup de pseudea, beaucoup de mensonges, beaucoup de fictions, et quand nous voulons nous pouvons aussi dire des vérités. »

I

Autrement dit, la différence entre un poète et un prophète – qui après tout est un homme qui est aussi insufflé, enthousiaste –, la différence c’est qu’un poète peut et même doit dire des mensonges, des fictions et pas seulement des vérités, et des vérités, autrement dit,, avec le paganisme, l’enthousiasme et le poète, on est au plus loin de la vérité, on est dans le multiple et dans les véritésBarbara Cassin

I

Notes : Les 9 Muses - Leur nom est formé à partir de la racine Man ou Men " penser " -

Elles résidaient dans les montagnes de l'Hélicon, près d'Ascra ( Béotie ), et de Piérie, près de l'Olympe

.

Calliope ( belle voix )
Muse de l'éloquence et de la poésie épique.

Érato ( Aimable )
Muse de l'élégie et de la poésie érotique.

Clio ( célèbre )
Muse de l'histoire.

Euterpe ( Gaieté )
Muse de la musique.

Melpomène ( chanteuse, associée à Dionysos )
Muse de la tragédie.

Polymnie ( plusieurs chants)
Muse de la poésie sacrée.

Thalie ( abondance )
Muse de la comédie.

Terpsichore ( séduction )
Muse de la danse et des chœurs.

Uranie ( céleste )
Muse de l'astronomie.

I

Extrait vidéos :

http://blvids.free.fr/Extrait_Monotheismes_et_polytheisme.mp4

I

Suites : Lectures comparées

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

I

ou sur :

http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/10/25/lectures-comparees-5865521.html


02/10/2016

La peste psychique

IVG.png

Manifestation contre l’interdiction de l’avortement devant le Parlement polonais le samedi 01 Octobre dernier

L'Europe est une foutaise - il en sera ainsi aussi longtemps que la majorité de la classe politique européenne accordera de l'importance aux religions - les croyances religieuses relèvent de l' intime et n'ont rien à faire ni leur place dans le débat politique - Faut-il, sans cesse, rappeler que l'IVG, les '' droits des femmes '' et les '' droits de la femme et de la citoyenne '' ont toujours été obtenus contre les religions, contre les hiérarchies monothéistes ?

I

La peste psychique

Dans des pays, plus particulièrement la Pologne, ainsi que l'Irlande le religieux génère un fanatisme anti-femmes comptant parmi les plus insupportables pour toute personne éprise de liberté non croyante ou croyante, démocrate* ( * civilisée ) - hyper insupportable pour toutes celles et ceux qui se contrefichent du surnaturel pour ne croire qu'en l'humain

I

En France, certains JT relativement bigotisés - toujours prêts à s’agenouiller devant le pape se sont empressé d’annoncer qu’il aurait eu moins de manifestantes et de manifestants qu’attendu, en omettant de rappeler que, depuis des décennies, les femmes qui ne vivent pas dans l’illusion ni ne perdent leur temps à espérer, n’attendant rien de la majorité des politiques inféodée au Vatican - parce qu’elles disposent de ressources suffisantes choisissent sans attendre l’abrogation des lois anti-IVG de se rendre dans les cliniques localisées dans des pays limitrophe pour interrompre leur grossesse – Crab – 02 Octobre 2016

I

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=IVG

Suites 2 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/droits-des-femmes/