Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/02/2013

Tromperie et maltraitance des animaux

Abattage rituel, Halal, Judaisme, musulmans, islam, laïcité, athéisme

 

Comment acheter à proximité de son domicile, en toute certitude de la provenance et du respect des procédures '' humanisées '' d'abattage des animaux ?

Les éleveurs bovins, de la région Île de France, depuis plusieurs décennies, notamment ceux qui se sont organisés pour la vente directe depuis leur boutiques installées dans leurs fermes, réclament un abattoir à l'Est et un autre à l'Ouest, mais aussi pour beaucoup de gens la certitude ne pas acheter faute de le savoir de la viande halal *

[ * : Abattage inacceptable de l'animal sans l'étourdissement préalable, un privilège religieux sidérant...]

 

Scandale et tromperie :

Situé à Bobigny, Un seul abattoir industriel en Île de France ne propose qu'un abattage Halal * des animaux,

* : Une viande taxée pour financer des lieux de cultes ce que les consommateurs ne savent pas pour la plupart d'entre-eux

 

L’étourdissement préalable à l’abattage a pour but de limiter la souffrance des animaux lors de leur mise à mort

 

Aucun étiquetage n’est prévu

Si la liberté religieuse doit être respectée, elle ne saurait justifier la violation de la liberté de conscience des millions de Français qui ne sont pas informés du mode d’abattage des animaux dont ils consomment la viande

Que font les élus territoriaux pour mettre fin à ce scandale ? D'autre part, est-ce que le gouvernement, enfin, fera interdire l'abattage sans l'étourdissement préalable des animaux ?

 

Établir un lien de qualité entre l'animal-humain et les autres animaux que nous côtoyons

La séparation des tâches, celui qui tue l'animal n'est pas celui qui la vend, a contribué à consolider une scission entre l'animal et la viande, épargnant ainsi notre réflexion à propos des méthodes choisies d'abattages

Divers relais et médiations achèvent de lever l'interdit et d'abolir tout sentiment de culpabilité et de responsabilité, et l'animal politique, monte au créneau pour se se ranger au cotés de ceux qui veulent poursuivre l'abattage rituel : au nom, tenez vous bien, de leur volonté affichée de ne pas stigmatiser des populations qui se réclament de la religion musulmane ou du judaïsme

[ Petit rappel : les arabes et les juifs ne sont pas tous des croyants, et parmi les croyants tous ne respectent pas à la lettre la religion ]

Le débat doit être relancé sur des pratiques rituelles d'abattage des animaux, méthodes toujours aussi insupportable aux yeux des citoyens soucieux de faire respecter le traitement réservé aux animaux, mais aussi conscients de l'impact psychologique que de tels actes banalisés d'égorgements peuvent avoir sur les enfants

Est-ce la meilleure façon de créer un lien entre les enfants et les animaux que de leur faire accroire cette idée saugrenue que ce type d'abattage est une prescription religieuse ou d'un quelconque rapport avec la croyance dans une divinité ?         - Crab 20 02 2013

 

Suite :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/02/14/viande-de-cheval-spanghero-accuse.html